stuut.info

Nouvelle action à Liège contre l’entreprise Challenge

Nouvelle action à Liège contre l’entreprise Challenge

Organisons la résistance contre les livraisons d’armes en Israël

Wallonie | sur https://stuut.info

L’armée israélienne est la plus puissante de la région. Elle peut compter sur la fourniture d’armes, de technologies et de munitions par de nombreux alliés. En 2022, des armes d’une valeur de 1.302.960 euros ont été exportées de Flandre vers Israël [1]. En Wallonie, en 2020 et 2021, des licences d’exportation ont été délivrées pour un montant de 21.375.808 euros, dont principalement des explosifs [2]. À cela s’ajoute le transit d’armes par la Belgique, lequel est à peine contrôlé, les licences de transit requises n’étant même plus demandées. Les transports se font par voie aérienne, notamment avec la compagnie aérienne El Al, qui fait régulièrement le plein à Bierset (Liège) ou à Zaventem pour les vols entre les États-Unis et Israël. Ils s’effectuent également via la compagnie maritime israélienne ZIM.

Par Geert Cool, article tiré de l’édition de février de Lutte Socialiste

Nouvelle action à l’initiative du Collectif Liège-Palestine Solidarité

POINT DE RASSEMBLEMENT SUR PLACE : 76, rue de l’aéroport, Grâce-Hollogne rendez-vous à 15h.
ACCES BUS : 57 depuis les Guillemins ou 53 à Liège Cadran.
CO-VOITURAGE : RdV pour le départ : à 14h30 précises, station Q8, 117 rue du plan incliné, Liège

Challenge Airlines (Bierset-Liège) : le massacre pour opportunité commerciale

Le vendredi 1ᵉʳ décembre, à l’initiative du Collectif Liège-Palestine Solidarité dont lequel nous sommes impliqués, une première action a eu lieu face à la société Challenge à Grâce-Hollogne, près de Liège. Cette société traite de cargaisons de matériels d’armement alimentant la machine de guerre israélienne. Le Soir a rapporté le 21 novembre que des explosifs en provenance des États-Unis transitaient par Liège via Challenge. Plusieurs dizaines d’activistes ont fait savoir que l’entreprise avait du sang sur les mains.

Yossi Shoukron, le PDG de Challenge, avait nié que des armes étaient transportées vers Israël. Il a affirmé qu’il s’agissait simplement de nourriture et d’ambulances, un mensonge éventé par le ministère israélien de la Défense qui a publié des photos d’un avion de Challenge. En réponse, Shoukron a reconnu que du matériel militaire était transporté, ce qu’il décrit comme une « opportunité commerciale ».

Le gouvernement wallon a déclaré qu’il ne délivrait pas de licences d’exportation ou de transit pour les livraisons d’armes en Israël, du moins lorsqu’il s’agit d’armes dont l’armée israélienne est l’utilisateur final. Néanmoins, Yossi Shoukron a pu présenter quelques licences wallonnes pour plusieurs expéditions. L’activité de Challenge à Liège a connu une croissance importante ces dernières années : de 78.000 tonnes en 2012 à 282.000 tonnes en 2022.

Outre les livraisons d’armement par Challenge, il est possible qu’il y ait eu des livraisons par la compagnie aérienne El Al, qui s’arrête régulièrement à Bierset pour se ravitailler lorsqu’elle effectue des vols entre les États-Unis et Israël. Il est également possible que des cargaisons de DHL aient transité par Zaventem. Les détails exacts ne sont pas connus. Aucune licence de transit n’est demandée et aucun contrôle n’est effectué.

Et Elbit, qui opère désormais aussi à partir d’Audenarde ?

Elbit Systems est la plus grande entreprise d’armement d’Israël. Elle emploie 18.500 personnes et produit 85 % des drones utilisés par l’armée israélienne, ainsi que de nombreux autres équipements. En 2003, Elbit a acquis la société OIP Sensor Systems, basée à Audenarde. Celle-ci est active dans le domaine des applications optiques pour l’équipement militaire, y compris les drones. L’ONG pacifiste Vrede vzw note qu’Elbit a remporté en 2015 un contrat de 150 millions de dollars pour armer les soldats du Benelux.

Le 11 décembre, plusieurs dizaines d’activistes ont manifesté devant les portes d’OIP Sensor Systems à Audenarde pour dénoncer sa complicité dans le massacre de Gaza. Ils ont tous été arrêtés.

Freddy Versluys, PDG d’OIP, nie l’implication de l’entreprise dans le massacre. Il affirme qu’elle fournit simplement des matériaux à l’industrie israélienne de l’armement. En effet, les licences ne sont plus accordées pour les livraisons directes d’armes à l’armée israélienne. Mais assister un fournisseur de l’armée israélienne contribue inévitablement au renforcement du terrorisme d’État meurtrier. 

D’ailleurs, les temps sont bons pour le secteur de la défense. Au troisième trimestre 2023, le bénéfice net d’Elbit a augmenté de 8,2 % pour atteindre 61 millions de dollars. Par rapport à l’année précédente, les ventes ont augmenté de 11,3 %. Ces dernières semaines, des manifestations ont également eu lieu sur les sites d’Elbit en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud, entre autres.

Qu’est-ce qui passe par le port d’Anvers ?

La compagnie maritime israélienne ZIM a essuyé des critiques en Australie. Des activistes ont bloqué un navire de la compagnie qui transportait du matériel de guerre. Les navires de la ZIM ont aussi été pris pour cible ailleurs, car elle est connue pour être un transporteur d’armes pour l’armée israélienne. Les bateaux de la ZIM font régulièrement escale à Anvers. On ne sait rien du contenu de la cargaison. Toutefois, la réputation de l’entreprise laisse penser que des livraisons d’armes ne sont pas exclues. Le PTB a demandé au conseil communal d’Anvers de faire la lumière sur cette question et a exigé l’interdiction du passage des cargaisons d’armes à destination d’Israël.

Ces exemples montrent clairement que des livraisons d’armes en provenance de la Belgique ou transitant par la Belgique à destination d’Israël existent bel et bien. Ils indiquent également qu’il n’y a que très peu de contrôle à ce sujet. Alors que les travailleurs ordinaires sont soumis à des contrôles de plus en plus stricts, les livraisons d’armes font l’objet d’une politique de laisser-faire. Les ministres et les administrations disent qu’ils n’en savent rien. C’est souvent vrai, mais rien n’est fait pour surveiller les livraisons d’armes. Cela en dit long sur les priorités politiques actuelles.

Voir en ligne : fr.socialisme.be

Une question ou une remarque à faire passer au Stuut? Un complément d'information qui aurait sa place sous cet article? Clique ci-dessous!

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Texte du message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

DANS LES MÊMES THÉMATIQUES

Publiez !

Comment publier sur Stuut ?

Stuut est un média ouvert à la publication.
La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site.
Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions,
n’hésitez pas à nous le faire savoir par e-mail: contact@stuut.info