AU SUJET DU CHAOS GENERAL QUI SE PERPETUE AU PETIT CHATEAU - COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA COORDINATION DES SANS-PAPIERS

Depuis 2014, la Belgique fait son deuil de sa politique d’asile et migration. La Coordination des sans-papiers reste témoin de cette défaillance institutionnelle et affirme aujourd’hui que tous les gouvernements qui se sont succédés ont faibli à garantir des normes minimales sur les conditions d’accueil des demandeurs d’asile afin de leur assurer une vie digne.

Bruxelles |

C’est à juste propos que le Tribunal de Grande instance de Bruxelles a condamné L’Etat belge et l’Agence fédéral pour l’accueil des demandeurs d’asile qui violent sans état d’âme leurs obligations découlant la Convention relative au statut des réfugiés du 28 juillet 1951 aux termes desquels : toute personne a droit, en cas de persécution, de rechercher et recevoir asile en territoire étranger, et de bénéficier d’un délai raisonnable pour chercher à se faire admettre dans un autre pays…, des directives 2003/9/CE et 2013/33/EU de l’Union européenne et de la loi du 12 janvier 2007 sur l’accueil des demandeurs d’asile et d’autres catégories d’étrangers.

Le chaos général qui s’illustre ces derniers jours au Petit château est un spectacle simplement déchirant et la conséquence de la politique d’asile et migration devenue indigne, injuste et discriminatoire depuis 2015 pour les demandeurs d’asile arrivés dans le pays pour fuir la violence dans leurs pays.

La Coordination des sans-papiers reste préoccupée par le fait que les demandeurs d’asile notamment les enfants et adolescents afghans, en particulier, font face à des privations multiples en raison de leur situation d’extrême vulnérabilité surtout qu’ils sont contraints de vivre dans la rue, ce, dans un dénuement total.

Vu ce qui précède, la Coordination recommande :

Au Gouvernement belge :

  • de respecter les droits des demandeurs d’asile conformément à loi du 12 janvier 2007 et aux engagements pris sur les directives 2003/9/CE et 2013/33/EU de l’Union européenne et de la Convention relative aux droits des réfugiés ;
  • de décongestionner le Petit château afin d’assurer l’accueil des migrants en toute dignité ;
  • d’accorder la même bienveillance aux demandeurs d’asile autant qu’il en a accorder aux demandeurs d’asile ukrainiens.

Aux citoyens et aux associations belges :

  • d’augmenter la pression sur le Gouvernement pour l’instauration d’une politique d’asile et migration où l’accueil, l’accompagnement et l’intégration des migrants ne souffriront d’aucune défaillance.
  • de faire aboutir la régularisation des personnes papiers avec un accord de la classe politique portant sur des nouveaux critères.

Bruxelles le 21 août 2022
La Coordination des sans-papiers

Portes Paroles :
Bintou Touré 0466281442
Abdul Azad 0466080335
Serge Bagamboula 0493291974
María Freire 0467755331

Voir en ligne : Coordination des sans-papiers de Belgique

Notes

DANS LES MÊMES THÉMATIQUES

Publiez !

Comment publier sur Stuut ?

Stuut est un média ouvert à la publication.
La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site.
Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions,
n’hésitez pas à nous le faire savoir par e-mail: contact@stuut.info