Geen fascisten in onze stad - Filip Dewinter chahuté à Leuven

Communiqué du Anarchistisch Collectief Antwerpen

Flandres |

[Nederlands hieronder]

Le week-end dernier, Filip Dewinter, figure de proue du Vlaams Belang, s’est rendu dans un quartier résidentiel de Louvain où vivent de nombreuses personnes issues de l’immigration, afin d’y donner une conférence sur son dernier livre « Omvolking » (Repeuplement). Le livre fait directement référence au « grand remplacement », théorie du complot inspirée de l’Allemagne nazie et relayée massivement par les fascistes de tous les pays.

Cependant, Dewinter n’a pas fait la une des journaux pour avoir diffusé de la propagande fasciste, mais pour avoir prétendu avoir été attaqué, battu et frappé à coups de pied par des militants de gauche. Les médias et certains politiciens ont repris ce récit directement de sa bouche. Cependant, nous étions présents sur les lieux et pouvons affirmer avec certitude que c’est un mensonge. Même la police a confirmé que Filip Dewinter n’a pas été battu.

Il a été hué et aspergé de paillettes, et est tombé théâtralement lorsqu’il a essayé de se frayer un chemin dans une foule et que quelqu’un ne l’a pas laissé passé [1].

Il s’agissait clairement d’une nouvelle tentative du Vlaams Belang de provoquer et de jouer ensuite un rôle de victime dans les médias. En tout cas, Dewinter ne s’est pas présenté devant le grand public, puisqu’à peine une quinzaine de membres de la branche locale du VB ont assisté à la conférence. Le contraste était saisissant avec la contre-manifestation, qui consistait en une joyeuse coalition d’une cinquantaine d’activistes, à laquelle se sont ensuite joints des résidents locaux. Par conséquent, la soirée s’est avérée très agréable. Des habitants sympathisants nous ont apporté des biscuits, des frites et du thé, les enfants ont dansé et tout le monde a chanté à tue-tête.

Il est donc dommage que les médias reprennent si facilement les mensonges de Dewinter et ne prêtent pas attention à la façon dont les militants ont été accueillis à bras ouverts par le voisinage. Nous serons également présents lorsque Filip Dewinter viendra à Anvers après-demain (jeudi 27 octobre) pour discuter à nouveau de son livre. Après tout, le fascisme n’est pas une opinion mais un crime, et doit être combattu à tout moment.

[Texte original en néerlandais // Origineel text in het nederlands :]

Vlaams Belang boegbeeld Filip Dewinter zakte afgelopen weekend af naar een woonwijk in Leuven waar veel mensen met migratieachtergrond wonen, om een bespreking te geven van zijn nieuwste boek ‘Omvolking’. Het boek is vernoemd naar een complottheorie die haar oorsprong vindt in Nazi-Duitsland.

Dewinter haalde echter niet de media omdat hij fascistische propaganda verspreidde, maar omdat hij claimde te zijn aangevallen, geslagen en geschopt door linkse activisten. De media en sommige politici namen dit narratief rechtstreeks uit zijn mond over. Wij waren echter ter plekke aanwezig en kunnen met zekerheid stellen dat dit een leugen is. Zelfs de politie bevestigt dat Filip Dewinter niet werd geslagen.

Hij werd uitgejouwd en bestrooid met glittertjes, en kwam op theatrale wijze ten val toen hij zich met brute kracht een weg door te menigte probeerde te banen en iemand hem niet door wou laten.

Het is duidelijk dat dit de zoveelste poging was van Vlaams Belang om te provoceren en vervolgens een slachtofferrol te spelen in de media. Voor het grote publiek kwam Dewinter alvast niet, want er waren nauwelijks een vijftiental leden van de lokale VB-afdeling aanwezig op de lezing. Dit in schril contrast tot de tegenbetoging, die uit een vrolijke coalitie van een 50-tal activisten bestond, en vervolgens ook vervoegd werd door de buurtbewoners. Het werd dan ook een heel gezellige avond. Sympathieke buurtbewoners brachten ons koekjes, chips en thee, kinderen dansten en er werd uit volle borst gezongen door iedereen.

Het is dus jammer dat de media de leugens van Dewinter zo gemakkelijk overneemt, en geen aandacht schenkt aan hoe de activisten met open armen ontvangen werden door de buurt. We zullen er ook opnieuw staan als Filip Dewinter overmorgen naar Antwerpen komt om opnieuw zijn boek te bespreken. Fascisme is immers geen mening maar een misdaad, en moet ten allen tijde bestreden worden.

Voir en ligne : Anarchistisch Collectief Antwerpen (facebook)

DANS LES MÊMES THÉMATIQUES

Publiez !

Comment publier sur Stuut ?

Stuut est un média ouvert à la publication.
La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site.
Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions,
n’hésitez pas à nous le faire savoir par e-mail: contact@stuut.info