Grèce : Affrontements à Thessalonique pour les commémoration du 17 novembre 1973

Des milliers de personnes ont manifesté jeudi 17 novembre à Athènes lors de la commémoration annuelle de la révolte estudiantine de 1973 contre la junte militaire soutenue par les États-Unis.

Ailleurs |

Quelque 5700 policiers avaient été mobilisés à Athènes, ainsi que des drones, un canon à eau et un hélicoptère. Le trafic a été interdit dans une grande partie du centre-ville, et des stations de métro fermées pour des raisons de sécurité. De nombreux policiers ont également été déployés dès la matinée dans le quartier d’Exarcheia pour protéger des sites de projets de rénovation comprenant une nouvelle station de métro controversée. Il y a eu bien des heurts à Athènes mais c’est surtout à Thessalonique que des affrontements ont opposé policiers anti-émeutes qui ont usé de gaz et de grenade et manifestants qui ont lancé des cocktails Molotov. Cinq personnes ont été arrêtées, 85 détenues et deux policiers ont été légèrement blessés. L’école polytechnique de l’université Aristote de la ville a subi quelques dégâts au cours de la même marche.

Voir en ligne : Secours Rouge

Notes

DANS LES MÊMES THÉMATIQUES

Publiez !

Comment publier sur Stuut ?

Stuut est un média ouvert à la publication.
La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site.
Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions,
n’hésitez pas à nous le faire savoir par e-mail: contact@stuut.info