Mobilisation pour empêcher l’expulsion de la ZAD de la Chartreuse !

Comme nous l’écrivions il y a une semaine, Matexi a obtenu en appel l’autorisation d’expulser les occupant.e.s de la zone qu’iels défendent.

Wallonie |

Hier, un huissier accompagné de policiers a déposé une signification d’expulsion de la ZAD si nous ne quittons pas les lieux dans les huit jours, soit avant le 7 juillet au matin.

Bien sûr, nous n’avons aucune intention de livrer les arbres et tout le petit monde qui les habite aux pelleteuses, tronçonneuses et autres engins de destruction.

C’est donc maintenant que tout se joue et que nous avons besoin de faire bloc pour défendre la vie sur cette zone, pour défendre la Chartreuse !

Il nous reste 7 jours pour nous mobiliser comme jamais. 7 jours pour renforcer les barricades. 7 jours pour ramener un maximum de monde sur place dans la joie et la bonne humeur. 7 jours où on aura besoin de toutes les personnes qui veulent préserver cet endroit.

Viens donc, dès aujourd’hui, toute la semaine ou une paire d’heures, viens y passer ton week-end, avec ou sans matériel, participer à consolider le lieu. Nous avons besoin de bras et d’entrain pour les chantiers, nous avons aussi besoin de personnes pour transporter du matériel, participer aux repas ou tout simplement pour renforcer le lieu par leur présence. L’apport de matériel (bois, visses, visseuses, ...) et de nourriture est aussi nécessaire. Chacun·e en fonction de nos moyens, nous pouvons être utile pour faire comprendre à Matexi que quoi qu’il tente pour imposer son trouble à l’ordre écologique, la Chartreuse lui fera face.

Nous déplorons les fausses promesses à répétition de Matexi de prétendre vouloir négocier et, à la place, de se préparer à tenter de nous déloge par la violence. Sa réputation est faite et nul doute que les Liégeois·es s’en souviendront à chaque fois qu’il prétendra construire de nouveaux « éco-quartiers » ou d’autres projets (comme celui des Guillemins) aux quatre coins de la Wallonie et de l’Europe.

Nous déplorons également que les nombreuses promesses du Bourgmestre Willy Demeyer de ne pas envoyer sa police, de nous rencontrer et d’initier des négociations n’aient pas été concrétisées. Que telle ou telle personne ne lui revienne pas n’est pas une justification pour ne pas avoir pris contact avec les zadistes. Il n’est toutefois pas trop tard pour le faire. S’il le souhaite réellement, le Bourgmestre a le poids politique pour dissuader Matexi (dont toutes futures demandes de permis de bâtir relèvent de l’approbation de la Ville et de son Bourgmestre) de mettre à exécution le déchaînement de violence qu’il prépare.

Un rassemblement et un petit déjeuner géant sera organisé le jour J (dans et en dehors de la zone) pour lequel plus d’infos suivront. Bloquez déjà dans votre agenda la matinée du jeudi 7 juillet (prenez du miam miam à partager), ainsi que la nuit du 6 au 7 (prenez une tente) pour celles et ceux qui le pourront.

D’ici là on a besoin de tout le monde pour montrer que cette lutte dépasse largement les enjeux de l’occupation et du quartier. Que cette lutte et cette occupation sont un symbole face à la bétonisation insensée, face aux destructions du vivant qui s’accélèrent, un enjeu central pour tou·tes les habitant·es de Liège et au-delà.

PS : Durant ces sept jours et jusqu’à ce que Matexi envoie la police, malgré le renfort des barricades, le site reste bien sûr ouvert aux promeneurs, aux joggeuses, aux chiens et à leurs humains, etc. La Chartreuse appartient à tou.tes, sauf aux promoteurs immobiliers et leurs actionnaires hors sol.

Voir en ligne : Chartreuse Occupée

Notes

DANS LES MÊMES THÉMATIQUES

Publiez !

Comment publier sur Stuut ?

Stuut est un média ouvert à la publication.
La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site.
Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions,
n’hésitez pas à nous le faire savoir par e-mail: contact@stuut.info