[Podcast] ebullition : Matrice pénale 1&2

Belgique |

Matrice pénale 1/2 : Femmes et justice pénale, une défiance légitime

Dans un contexte dominé par l’héritage patriarcal et la culture du viol, les femmes ont des difficultés à faire reconnaitre les violences à leur encontre. Face à cela, la réaction sociale majoritaire – y compris dans le chef de certains courants féministes - est de se tourner vers le système pénal. Un « reflexe punitif » qui se fonde dans la croyance que les femmes auraient à gagner à recourir à la justice pénale. Mais, le féminisme sera-t-il vraiment plus fort s’il y avait davantage de criminalisation des auteurs de violences ? L’appareil répressif pénal répond-il aux besoins des femmes confrontées aux oppressions et aux violences sexistes et sexuelles ?

Avec :

  • Roxane, du Collectif Féminisme Yeah
  • Selma Benkhelifa, avocate, barreau de Bruxelles, Progress Lawyers Network
  • Benjamine Bovy, avocate, barreau de Bruxelles, cabinet Struyven
  • Diane Bernard, docteure en droit et philosophie, membre de Fem&Law, professeure en droit à Université Saint-Louis et membre du Grepec (Groupe de recherche en matière pénale et criminelle)
  • Anne Le Monne, docteure en criminologie au département de criminologie de l’Institut national de criminilastistique et de criminologie (INCC)
  • Gwenola Ricordeau, abolitionniste pénale féministe, professeure assistante en justice criminelle à la California state University, autrice de "Pour elles toutes. Femmes contre la prison" et "Crimes & Peines, penser l’abolitionnisme pénale"
  • Irene Zeilinger, formatrice en autodéfense féministe, Garance asbl
Co-réalisé par Juliette Béghin et Paola Hidalgo Noboa (Bruxelles Laïque), avec Manon Legrand (féministe, journaliste), Thomas Lambrechts (prise de son et montage) et Damien Izambar Dewulf.

Matrice pénale 2/2 : Abolir la justice pénale patriarcale : entre besoins des victimes et puissances féministes

Il est urgent de formuler des questions plus larges et plus inconfortables que celles liées au réflexe punitif et à la proportionnalité et la rétribution des peines. Il s’agit de poser la difficile question de l’adéquation du système pénal aux besoins réels des femmes. Les outils dont la société s’est dotée pour protéger les citoyennes, sont-ils efficaces  ? Peut-on enfermer et punir tous les hommes déviants et violents  ? Au-delà du pénal, de quelles solutions structurelles et de quelle justice rêvons-nous en tant que féministes  ?

Avec :

  • Benjamine Bovy, avocate, barreau de Bruxelles, cabinet Struyven
  • Diane Bernard, membre de Fem&Law, professeure en droit à Université Saint-Louis et membre du Grepec (Groupe de recherche en matière pénale et criminelle)
  • Céline Caudron, coordinatrice vie féminine asbl
  • Juliette Moreau, avocate, membre de l’Observatoire International des Prisons – section belge francophone
  • Irene Zeilinger, formatrice en autodéfense féministe, Garance asbl
  • Roxane, du Collectif Féminisme Yeah
  • Gwenola Ricordeau, abolitionniste pénale féministe, professeure assistante en justice criminelle à la California State University (Chico), auteure de “Pour elles toutes. Femmes contre la prison” et “Crimes & Peines, penser l’abolitionnisme pénal"

Musique :

  • Vivir Quintana “Canción sin Miedo” Ft Banda
  • Femenil Regional "Mujeres del Viento Florido"
Co-réalisé par Juliette Béghin et Paola Hidalgo Noboa (Bruxelles Laïque), avec Manon Legrand (féministe, journaliste), Thomas Lambrechts (Klaxon Production) et Damien Izambar Dewulf.


Ressources pour aller plus loin :

Ouvrages

  • Catherine Baker, Pourquoi faudrait-il punir, Tahin Party, 2004
  • Angela Davis, La prison est-elle obsolète, Au diable vauvert, 2021
  • Maggie Nelson, De la liberté. Quatre chants sur le soin et la contrainte, Editions du sous-sol, 2022.
  • Natacha Chetcuti-Osorovtiz, Femmes en prison et violences de genre. Résistances à perpétuité, La Dispute, 2021
  • Gwenola Ricordeau, Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Lux Editeur, 2019
  • Gwenola Ricordeau, Crimes & Peines - Penser l’abolitionnisme pénal, Editions Grevis, 2021
  • Marine Turchi, Fautes de preuves, Seuil, 2021
  • Françoise Vergès, Une théorie féministe de la violence. Pour une politique antiraciste de la protection, Paris, La Fabrique, 2020

Articles/revues

Podcasts

Voir en ligne : ebullitions Podcast (BXL Laïque)

Notes

DANS LES MÊMES THÉMATIQUES

Publiez !

Comment publier sur Stuut ?

Stuut est un média ouvert à la publication.
La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site.
Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions,
n’hésitez pas à nous le faire savoir par e-mail: contact@stuut.info