Tunisie : Répression d’une manifestation de proches de migrants disparus en mer

Le 21 septembre dernier, le contact a été perdu avec une embarcation transportant des migrants clandestins à travers la Méditerranée, avec à son bord 18 personnes, dont la plupart étaient originaires de la ville de Zarzis.

Ailleurs |

Les habitants de Zarzis ainsi que les familles des migrants disparus ont voulu se rendre à Djerba pour faire entendre leurs voix et appeler les autorités à intervenir pour révéler la vérité sur la disparition de leurs enfants. C’est sur l’Ile de Djerba que se tenait le Sommet de la Francophonie en présence de 89 délégations officielles. Cette en marche en direction de Djerba s’est arrêtée au niveau de la zone touristique de Zarzis en raison des barrières sécuritaires mis en place pour empêcher les protestataires de rejoindre Djerba. Les protestataire ont jeté des pierres sur les forces de l’ordre qui ont fait usage du gaz lacrymogène et procédé à des arrestations. Les maisons et écoles alentours ont été noyées de gaz et ont dû être évacuées.

Voir en ligne : Secours Rouge

Notes

DANS LES MÊMES THÉMATIQUES

Publiez !

Comment publier sur Stuut ?

Stuut est un média ouvert à la publication.
La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site.
Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions,
n’hésitez pas à nous le faire savoir par e-mail: contact@stuut.info