Boycott Axa : solidarité avec le Kurdistan et la Palestine

Bruxelles |

A travers la Belgique, des collectif de solidarité internationaliste se sont emparés des surfaces de publicité pour dénoncer la guerre au Kurdistan. A Bruxelles, Louvain-la-Neuve, Liège et Namur, différents groupes ont répondu à l’appel de la campagne « Rise Up For Rojava » par une campagne d’affichage pour mettre en lumière la complicité d’Axa avec le militaire turc.

Pendant une semaine d’action – commençant le 21 septembre, journée internationale de la paix – « Rise up For Rojava » appelait à cibler Axa pour son partenariat de longue date avec Oyak, le fond de pension du militaire turc, acteur économique majeur en Turquie. Surnommé le « holding du militaire turc », Oyak a été créé en 1961 par la junte militaire suite au coup d’état en Turquie. C’est grâce à une joint-venture avec ce fond de pension (« Axa Oyak », 1994-2008) que Axa a pu s’établir sur le marché turc, et maintient, en tant qu’ « Axa Sigorta », un partenariat avec Oyak, notamment en assurant les militaires. Axa est également connue pour ses investissements de longue date dans des entreprises de l’armement turques, comme Aselsa, et sponsorise des projets de développement de technologies militaires.

Cette semaine d’action internationale dépasse la seule solidarité avec le Kurdistan. Elle fait aussi écho à la campagne de boycott ciblant Axa pour ses investissements dans des entreprises israéliennes activement impliquées dans la colonisation de terres palestiniennes.

Notes

DANS LES MÊMES THÉMATIQUES

Publiez !

Comment publier sur Stuut ?

Stuut est un média ouvert à la publication.
La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site.
Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions,
n’hésitez pas à nous le faire savoir par e-mail: contact@stuut.info