Fin de l’appel à solidarité pour les 4 condamné.e.s de la lutte contre la maxi-prison

Le procès des 4 condamné.e.s pour la destruction de la maquette de la maxi-prison de Haren aura fait couler de l’encre, de la sueur et des mousses.

Bruxelles |

C’est en mai 2015 que la maquette est détruite lors d’une manifestation à l’intérieur de la régie des bâtiments. En octobre 2021, au bout de 6 années de procès, 4 militant.e.s, pourtant non-impliqué.e.s dans la destruction, sont condamné.e.s à payer 43.000 euros en dommages et intérêts à la Régie des bâtiments.

Nous voici en juillet 2022, le joyeux constat de l’efficacité de l’auto-gestion solidaire est bel et bien là. Appels à dons, soirées de soutien et tractages ont montré leurs preuves : la somme est remboursée !

Merci à toutes celles et ceux qui ont contribué, d’une manière ou d’une autre, à cet élan de solidarité.

Cette victoire n’est pas que financière, elle montre que face au rouleau compresseur de la justice belge, les militant.e.s s’organisent pour ne pas laisser couler des camarades de luttes. Face à la démesure du verdict, diverses solidarités se sont opposés à cette tentative de l’Etat d’enrayer la lutte contre la maxi-prison en brisant quelques militant.e.s. Des solidarités unies contre l’injustice du verdict et pour nourrir la lutte visant un monde sans prison.

Celle-ci n’est pas finie, la maxi-prison ouvre ses portes en septembre 2022. Soyons nombreu.x.se.s à leur faire savoir, inlassablement, qu’on ne va pas les laisser faire.

Brique par brique
Mur par mur
Détruisons toutes les prisons !

Le comité de soutien aux 4 condamné.e.s

Voir en ligne : Condamnés pour une maquette

Notes

ARTICLES LIÉS

DANS LES MÊMES THÉMATIQUES

Publiez !

Comment publier sur Stuut ?

Stuut est un média ouvert à la publication.
La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site.
Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions,
n’hésitez pas à nous le faire savoir par e-mail: contact@stuut.info