Manifestation Nationale : Trop is te Veel !

Belgique |

Trop is te veel est un collectif qui veut combattre la crise actuelle et transformer la colère en action.

Ce collectif est initié par des personnes du monde syndical, associatif, artistique et de l’entreprise. Nous en avons marre que le gouvernement n’ait pas apporté de réponse suffisante alors que des multinationales font des bénéfices record sur notre dos.

C’est à nous de prendre notre sort en main pour imposer des changements structurels. Et cela commence par activer nos collègues, nos familles, nos amis. Dans nos entreprises, nos associations et nos quartiers.

Carte Blanche

“Ça suffit”, “‘genoeg”. “Trop is te veel”. L’idée selon laquelle un travail permet de boucler les fins de mois est morte. Aujourd’hui, des travailleuses et travailleurs doivent faire la file dans les banques alimentaires aux côtés de pensionnés qui ont travaillé toute leur vie. De plus en plus d’enfants se rendent à l’école avec une boîte à tartine vide. De plus en plus d’étudiants voient leurs loyers et factures énergétiques exploser. Dans certaines entreprises, on se bat pour faire des heures supplémentaires pour payer leurs factures. Un boulanger s’excusait récemment de devoir hausser les prix, sous peine de devoir fermer boutique. Des salles de spectacles annulent des représentations parce que leur budget est phagocyté par le chauffage.

Aujourd’hui la crise énergétique plonge des dizaines de milliers de familles qui n’avaient jamais pensé connaître une telle situation dans la précarité. Elles rejoignent celles qui connaissent des difficultés depuis longtemps – particulièrement des familles monoparentales, souvent des femmes – et pour qui l’explosion des factures est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

La classe moyenne s’effrite, pendant que les riches s’enrichissent comme jamais. Il y a désormais un fossé de plus en plus clair entre les superriches d’un côté, et tous les autres.

Nous refusons d’être pauvres. Encore plus parce que cette pauvreté est la conséquence de l’avidité de quelques-uns.

Trop is te veel est un collectif qui veut combattre la crise actuelle et transformer notre colère en action. Ce collectif est initié par des personnes du monde syndical, associatif, artistique et de l’entreprise. Nous en avons marre que le gouvernement n’ait pas apporté de réponse suffisante alors que des multinationales font des bénéfices record sur notre dos. C’est à nous de prendre notre sort en main pour imposer des changements structurels. Et cela commence par activer nos collègues, nos familles, nos amis. Dans nos entreprises, nos associations et dans nos quartiers.

Nos 5 revendications pour sortir de la crise :

1. Écrasons les prix du gaz et de l’électricité pour tous les ménages, l’associatif, le culturel, les écoles, les commerces, les PME….

Pour toute la société, les prix actuels de l’énergie sont impayables. Il faut revenir à la situation du printemps 2021. Le gouvernement belge a le pouvoir d’agir pour reprendre le contrôle des prix aux spéculateurs et les faire baisser, même sans attendre d’éventuelles décisions européennes

2. Taxons les surprofits. *

Il faut cesser cette obscénité que l’argent de nos factures est directement transféré aux géants de l’énergie sous forme de surprofits. C’est notre argent, et il doit nous être rendu.

3. Reprenons en main le secteur de l’énergie.

Le marché a failli. On ne peut pas lui faire confiance : ni pour l’approvisionnement sûr, ni pour la transition climatique, ni pour avoir des prix abordables. Le secteur de l’énergie doit être repris en main par le gouvernement, avec un contrôle démocratique de la population.

4. Droit à des logements et loyers abordables

L’indexation des loyers et des baux commerciaux doit être de 0% pour les passoires énergétiques et de 2% maximum pour les autres.

En plus de l’explosion des factures d’énergie, les familles, les étudiants, les commerces ou les petites entreprises ne peuvent pas faire face à une indexation des 10% des loyers ou baux locatifs. L’indexation des loyers à 10% est injuste et injustifiée : les prêts hypothécaires ne sont pas indexés et les frais d’entretien des immeubles n’ont pas subitement augmenté de plusieurs centaines d’euros.

5. Tax the rich !

Réduire le fossé entre super riches et pauvres ne peut passer que par une contribution plus importante des riches. C’est une question de justice sociale. Aujourd’hui, la Belgique est un enfer fiscal pour les travailleurs, les travailleuses et les petits indépendants, alors que les multinationales et les grands actionnaires ne payent presque rien. Ces moyens pourraient être investis dans la transition juste, l’isolation des bâtiments, des transports publics renforcés et moins chers, l’énergie renouvelable, un service de qualité et créer des milliers d’emplois.

Nous invitons toute personne intéressée à nous rejoindre sur www.titv.be et dans la rue pour une manifestation nationale le dimanche 4 décembre, à 13h à la gare du Nord de Bruxelles.

Transformons la colère en action !


Anciens évènements

Manifestation Nationale : Trop is te Veel !

 dimanche 4 décembre 2022  13h00 - 16h00
 dimanche 4 décembre 2022
13h00 - 16h00
 gare du Nord,

 

Bruxelles.

Notes

DANS LES MÊMES THÉMATIQUES

Publiez !

Comment publier sur Stuut ?

Stuut est un média ouvert à la publication.
La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site.
Si vous rencontrez le moindre problème ou que vous avez des questions,
n’hésitez pas à nous le faire savoir par e-mail: contact@stuut.info